Alma lève 49 millions d'euros pour étendre ses solutions de paiement fractionné et différé

La Fintech tricolore Alma propose des solutions de paiement fractionné et différé. En deux ans d'existence, elle a convaincu des milliers de commerçants et e-commerçants. Elle boucle une nouvelle levée de fonds de 49 millions d'euros, complétée par 21 millions de dette.



Alma, la Fintech française qui permet aux commerçants de proposer le paiement en plusieurs fois à leurs clients, vient de boucler une nouvelle levée de fonds de 49 millions d'euros auprès des investisseurs Cathay Innovation et Idinvest et Bpifrance via son fonds Large Venture. Seaya Ventures et Picus Capital ont également participé à l’opération. Au total, Alma a levé 64,8 millions d'euros, dont 12,5 millions d'euros en mars 2020. En complément de cette levée de fonds, s’ajoute un encours de dette de 21 millions d’euros, contracté auprès d’un mix d’investisseurs institutionnels (à hauteur de 70%) et de HNWI, personnes à valeur nette élevée possédant au moins un million de dollars, hors résidence principale (à hauteur de 30%).


Avec cette nouvelle levée de fonds, Alma affiche plusieurs objectifs.


Accélérer son déploiement en France


Lancée en 2019 par Louis Chatriot (ex-Directeur Général Italie de Stripe) et Guillaume Desloges (Senior Manager chez Mazars Actuariat), la Fintech Alma a déjà conquis plusieurs milliers de commerçants et e-commerçants parmi ses clients en France avec sa solution de paiement fractionné. Concrètement, le fonctionnement est simple : Alma procède à l'implémentation d'un plugin sur le site internet du e-commerçant ou une application mobile ou un TPE dans le commerce physique, permettant l'échelonnement d'un paiement en plusieurs fois sans frais. Avec cette nouvelle levée de fonds, Alma nourrit l'ambition de renforcer son développement sur un marché français conséquent qui compte plus de 600 000 commerçants de toutes tailles.


Alma souhaite étendre le fractionnement des paiements jusqu’à douze fois, contre quatre actuellement. Sur le plan comptable, les capitaux levés vont aussi permettre de résorber l’encours de dette actuel de l'entreprise qui s’élève à près de 21 millions d’euros.


Favoriser l'adoption de Pay Later, la solution de paiement différé


Outre l'élargissement de l'échelonnement des paiements, Alma entend favoriser l’adoption de Pay Later, sa nouvelle solution de paiement différé qui offre la possibilité aux clients d’acheter des biens en les payant entre deux semaines à un mois après l’acte d’achat. Elle permet selon Alma de " limiter les reports d’achat en fin de mois et d’augmenter le panier moyen ", tout en " restaurant sa trésorerie grâce à la garantie de paiement à 100 % dès l’acte d’achat" . Pour les commerçants et les e-commerçants, Pay Later permet d'attirer et fidéliser les consommateurs et ainsi faire face au contexte économique difficile.

Cette solution a déjà été adoptée par des marques de mode comme La Fée Maraboutée, des enseignes de prêt-à-porter locales notamment Jane de Boy, ou encore la marque de lunettes Le Petit Lunetier, aussi bien en ligne qu’en magasin. "La structure institutionnelle de refinancement qu'Alma met en place lui permet de proposer aux commerçants sans limite d'échelle, ni inertie, sa solution qui porte un réel vent de fraîcheur dans cette industrie”, explique Louis Chatriot.


Se développer en Europe


Enfin, Alma entend utiliser cette nouvelle levée de fonds pour renforcer sa présence sur le marché européen en 2021." Notre objectif principal est d'aider nos marchands clients à réaliser leurs ventes en France et dans plusieurs pays en Europe " explique Louis Chatriot.

32 vues0 commentaire

Made in Paris with ❤️

L'Actu Fin[Tech]

100% FinTech, 100% French

L’Actu Fin[Tech] est le premier média en ligne entièrement dédié aux écosystèmes Fintech et Blockchain en France

  • Youtube
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© L'Actu Fin[Tech] 2021 • Tous droits réservés

La newsletter de l'Actu Fin[Tech] 

  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram
  • LinkedIn - Black Circle