• Justine Blasco

L’interview de Nejla Hasnaoui, CMO de Finbill : la plateforme 100% digitale pour la facturation

Lancée en juin 2020, la FinTech Finbill est la solution pour tout entrepreneur souffrant de «phobie administrative». Nejla Hasnaoui vous présente comment Finbill permet aux entreprises de gérer toutes les étapes de la facturation sur une seule et même plateforme digitale sans perte de temps. Entretien.

Bonjour Nejla, pourrais-tu nous présenter Finbill et son équipe ?


N. H : Finbill est une plateforme tout-en-un qui révolutionne la facture digitale. Il s’agit d’une solution en ligne qui offre une dimension 360° du processus de gestion de la facture :

- Simplification du processus.

- 100% personnalisable (ajout contenu marketing).

- Transfert et partage des factures entre différents acteurs.

- Gestion des paiements.

- Validation en ligne.

- Suivi en temps réel.

- Paiement et encaissement en ligne sécurisé.

- Porte-monnaie électronique partageable.

- Archivage 10 ans (réglementation européenne).

Finbill est aussi une solution en blockchain privée. Après une bonne dizaine d'années dans le monde des Services et du conseil SIRH, Achraf Hadj Taeib a fondé Expersi, sa première SSII en 2015. Pour les besoins d'Expersi, il a dû apprendre à gérer l’administration d’une TPE, avec beaucoup de créativité. Conscient des enjeux auxquels il devait faire face comme la facturation, la gestion, la comptabilité, l'affacturage, le recouvrement, il a décidé de proposer un système de facturation universel simple et digital et les services les moins chers comme le paiement en ligne, le financement, l’assurance, le marketing… Achraf fonda Finbill en 2019 ! Depuis, entouré d'une équipe d'experts (dont 3 associés entrepreneurs) et de passionnés de nouvelles technologies, il travaille d'arrache-pied pour la réussite de ce projet. Finbill est live depuis le 2 juin 2020 !


«Le but est de démocratiser la transformation digitale pour les plus petits, et challenger le marché des plus grands»

Quel est l’objectif de Finbill et a quels besoins concrets répondez-vous ?


N. H : Achraf eu l’idée de créer Finbill pour répondre d’abord à son propre besoin. Quand Achraf nous en a parlé, nous avons trouvé cette initiative innovante et intéressante sur un marché en perpétuel changement, et ce malgré les solutions existantes.

En effet, aujourd’hui encore les grandes entreprises peuvent se permettre de se doter d’ERP avec ou sans système de gestion intégré et de grandes équipes de gestion. En revanche, les Free-lances, TPE, PME, ont la vie dure, rapidement noyés sous la paperasse, au lieu de se centrer sur leur core business. La facture est pourtant le premier support qui «remplit» les caisses d’une entreprise.

Donc le but est de démocratiser la transformation digitale pour les plus petits, et challenger le marché des plus grands avec une solution offrant une dématérialisation réellement complète.


La solution Finbill est proposée aux entreprises, indépendants et auto-entrepreneurs. Si on arrive à identifier relativement facilement les besoins du côté des indépendants et auto-entrepreneurs, en revanche quel est l’avantage pour une entreprise déjà bien installée (par exemple, un grand groupe disposant de procédures et process établis) de recourir à vos services plutôt qu’à leurs solutions existantes ?


N. H : Nous l’avons tous vécu (un peu à nos dépens) à cause de la crise sanitaire : nous avons vu que toutes les entreprises devaient s’organiser rapidement pour la mise en place du télétravail avec tout ce qui implique en processus digitaux, outils SaaS, paperless…

Finbill est amené à évoluer. Elle deviendra une plateforme collaborative, où le pouvoir de décision et de validation sera ramené au niveau middle management et où les règles de gestion administratives seront bien définies entre collègues. On pourrait imaginer la délégation jusqu'à un certain montant, de la gestion de la facturation et des porte-monnaie secondaires (par centre de coût, par boutique ou agence…).

Finbill répondrait à un besoin de décentralisation des actes de gestion, tout en utilisant la même plateforme, sans perdre de vue les aspects de contrôles et de veille sur la performance financière de son entreprise. Et le tout en 100% digital : plus question de déplacer des fardes et des classeurs vers les services comptables ou encore bourrer les boîtes e-mail avec des PDF parfois volumineux.

De plus, dans la plupart des contrats de prestations ou de services des grandes entreprises, il est proposé une formule d’escompte qui n’est jamais appliquée faute de moyen technologique.


En quoi la solution Finbill se différencie-t-elle de celle de la FinTech française Libéo qui simplifie la gestion et le règlement des factures fournisseurs des TPE et PME ?


N. H : Notre solution Finbill se différencie de Libéo et de bien d’autres sur le marché par les avantages suivants :

- Finbill est une solution ouverte. Vous pouvez créer une facture et l’envoyer en un clic sans créer de compte, ni vous connecter si vous en avez un.

- Finbill simplifie la gestion de toutes les factures In-Out et non pas seulement la facturation fournisseur.

- La facture devient un vrai support digital (ce n’est pas un PDF en pièce jointe, quoiqu’on continue à le proposer pour les plus récalcitrants).

- Partageable : code, QR code, lien URL.

- Personnalisable : devient un support marketing, pas seulement le logo.

- Porte-monnaie électronique « ibanisé » (l’idée plus tard est d’avoir au minimum deux porte-monnaie secondaires : URSSAF, TVA).

- Via les bases de données de notre partenaire Ellisphere : plus besoin de perdre son temps à saisir les données de vos clients.

- A terme Finbill offrira aussi l’affacturage, l’assurance, le recouvrement, l'escompte et un grand nombre de connexions possibles dans un cycle de vie d’une facture.


Le site internet de Finbill fait référence à une offre sans engagement et gratuite (pour les bêta-testeurs et les indépendants et auto-entrepreneurs). Quel est donc le modèle économique de Finbill ?


N. H : Notre offre Freemium s’adresse aux indépendants / TPE et PME qui éditent une dizaine de factures par mois. Elle sera amenée à évoluer, notre but étant de créer à terme une communauté de professionnels d’intérêts communs qui partageraient leurs offres et services moyennant des réductions et la possibilité d’escompte. Sur cette offre, le seul bénéfice financier pour Finbill est la rétribution de l’ajout d’un contenu marketing.

Notre offre Premium est en cours d’élaboration. Elle se basera sur le retour d’expérience de nos utilisateurs. Dans cette offre, nous prévoyons bien sûr des fonctionnalités supplémentaires...

Nous développerons aussi une offre pour les grandes entreprises et elle sera plus «à la carte».


«Tous nos travaux de développement sont suivis et validés par plusieurs experts en architecture et en sécurité informatique»

Votre solution repose sur la technologie Blockchain. En quoi la Blockchain est-elle pertinente dans le processus de facturation et joue-t-elle un rôle dans la sécurité des flux que vous gérez ?


N. H : Notre solution repose sur l’expérience utilisateur. La blockchain privée est la technologie utilisée pour garantir l’authenticité et la traçabilité des actions (émission, validation, rejet, demande de modification, paiement). La validation est effectuée par la signature électronique (reconnaissance légale - «vaut contrat») tant des factures que des devis.


Comment assurez-vous la sécurité des comptes de monnaie électronique ? Travaillez-vous avec des prestataires, notamment pour assurer la sécurité des flux ?


N. H : Tous nos travaux de développement sont suivis et validés par plusieurs experts en architecture et en sécurité informatique, nous respectons toutes les normes européennes et internationales dans notre domaine (PCI, LBC/FT, GDPR…). Pour démarrer, nous avons choisi Mangopay comme premier prestataire de services de paiement en ligne. Notre choix s’est porté sur Mangopay car c’est une entreprise européenne, nous l’avons favorisée par rapport à son premier concurrent américain Stripe. Mais nous étudions toutes les pistes d’intégrations avec d’autres solutions, pour améliorer nos services.


Avez-vous l’intention de lever des fonds et pour quels projets ?


N. H : Oui, nos dossiers de candidatures sont en cours de préparation. Ils privilégient surtout le recrutement : renforcer notre équipe de développement et de support et professionnaliser notre processus de vente.


Merci beaucoup Nejla de nous avoir accordé cet entretien !

68 vues

L'Actu Fin[Tech]

100% FinTech, 100% French

L’Actu Fin[Tech] est le premier média en ligne entièrement dédié à l’écosystème FinTech et à l'entrepreneuriat en France

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© L'Actu Fin[Tech] 2020 • Tous droits réservés

Abonnez-vous à la Newsletter de l'Actu Fin[Tech] et recevez les dernières actualités des FinTech françaises !

  • Noir Icône Instagram
  • LinkedIn - Black Circle